Work in progress Marie Sirgue

Work in progress Marie Sirgue

Résidence de recherche et de création de l’artiste Marie Sirgue

Le CRAFT, Limoges et le Syndicat professionnel des émailleurs français (SPEF) s’associent en 2022 autour du projet Rétroacronymie : où comment donner une nouvelle définition aux acronymes.

Pour cette première résidence croisée, c’est l’artiste Marie Sirgue qui est invitée pour la création expérimentale d’œuvres à six mains associant la porcelaine et l’émail sur métal. Projet lauréat de l’appel à projet « Coopération, création & territoire » 2021 lancé dans le cadre du Contrat de filière.

Arts plastiques et visuels, associant l’État, Ministère de la culture-DRAC Nouvelle-Aquitaine et ASTRE.

 

Dans le cadre de cet événement  Impertinente! La rencontre de l’émail sur métal nous vous proposons de découvrir le travail de l’artiste Marie Sirgue et d’échanger avec elle sur le projet Rétroacronymie qui cherche à mêler l’émail sur métal à la céramique.

📆 Mardi 28 juin 09h30 > 16h30

📌 142 av, Émile Labussière 87100 Limoges

☎ 05 55 49 17 17

Retrouvez toute la programmation de l’événement: https://www.impertinente2022.com/programme

Résidence art et entreprise Julie NAVARRO// Marbrerie BONNICHON

Résidence art et entreprise Julie NAVARRO// Marbrerie BONNICHON

C’est courant 2020 que le CRAFT a souhaité mettre en place une résidence inédite entre artiste et entreprise afin de conduire un projet artistique unique en son genre. Ce partenariat pionnier visait à permettre à une entreprise de Nouvelle-Aquitaine de s’impliquer dans une nouvelle dynamique de création.

Ainsi, le CRAFT a convié l’artiste Julie Navarro et la PME locale, la marbrerie Bonnichon à s’allier pour déconstruire l’industrie et l’ouvrir au monde artistique de façon innovante, concrète et créative.

L’initiative du CRAFT et sa volonté grandissante de prouver qu’il est toujours possible de repousser les limites des arts du feu et de la terre donnent lieu à de nouvelles collaborations et rencontres toujours plus étonnantes .

L’accompagnement de cette résidence permettra à l’équipe du CRAFT de tisser de nouveaux liens localement et de s’ouvrir à de nouvelles pratiques artistiques. Au travers de ce dispositif, le CRAFT joue pleinement son rôle d’interface entre art et industrie avec un projet qui permettra de créer une véritable dynamique créative autour du partenariat unique entre un artiste et une entreprise locale.

« Julie Navarro est née en 1972, à Paris. Vit et travaille entre Paris et la Creuse.
Elle développe dans une démarche en rhizome, à travers ses peintures, sculptures, et performances participatives un travail sur la perception du vivant, la matérialité des flux et de la relation.
Comme le résume Paul Ardenne pour son œuvre Halo (2021) : « La pratique artistique de Julie Navarro est de nature contextuelle. Chaque projet que développe cette artiste en quête de relations « inaperçues » (Yves Michaud, philosophe) part d’une situation donnée à laquelle elle se trouve confrontée. Sa perspective est double : ouvrir un dialogue — avec un lieu géographique, une communauté, une forme de vie sociale —, poétiser une relation. »

http://www.julienavarro.net/Bio-CV

AAP 2021 « Art et Entreprise », soutien du ministère de la Culture.

Résidence Recherche et création Marie Sirgue // SPEF

Résidence Recherche et création Marie Sirgue // SPEF

Le CRAFT Limoges est lauréat 2021 de l’appel à projet Contrat de filière du réseau Astre intitulé « Coopération, création & territoires » pour le projet de résidence Rétroacronymie.

En savoir plus: https://reseau-astre.org/contrat-de-filiere/appel-a-projets/

Le projet Rétro acronymie, ou l’intention de donner un nouveau sens à un ou plusieurs acronymes existants, qui tend à souligner l’importance de la diversité artistique et culturelle présente sur le territoire, est un projet transdisciplinaire et collaboratif qui allie, autour d’une résidence d’artistes : des acteurs de différents domaines. Au travers de cette action inédite qui prend la forme d’une résidence de recherche et de création, le CRAFT et le Syndicat professionnel des émailleurs français (SPEF) entendent se mettre au service d’une artiste, Marie Sirgue, et de la matière, en vue de la création d’une œuvre collaborative à six mains. La rencontre de deux savoir-faire issus de la Capitale des arts du feu, que sont la céramique et l’émail sur métal, avec l’idée d’en donner un nouveau sens et de promouvoir la force du patrimoine vivant néo-aquitain et plus encore de la création artistique contemporaine.
Cette initiative inédite mêlant céramique & émail sur métal donnera l’accès à deux ateliers de production, à une artiste et ainsi développer des espaces partagés de travail, qui permettront une porosité des relations et une ouverture à d’autres pratiques entre les acteurs, ce qui contribuera à créer une forme d’attraction aux matières, savoir-faire et métiers à la fois d’artistes, de céramiste et émailleur.

La recherche artistique est, pour moi, une préoccupation constante et Je n’attends pas des techniciens des solutions, mais plutôt un compagnonnage créatif car comme le disent si justement les frères Larrieu : « L’artiste est l’amateur éclairé qui cherche son chemin au milieu de professionnels. »
Marie Sirgue

L’un des objectifs de ce projet est de favoriser une action de coopération dans le secteur des arts plastiques et visuels, entre des structures impliquées dans la valorisation des savoir-faire et une artiste, et ce au travers de la création artistique. L’intention de l’artiste Marie Sirgue est d’aller à la rencontre de ces matières afin d’en réaliser une oeuvre moderne qui sera ensuite présentée lors d’une exposition. Un
reportage photos réalisé par l’artiste Louis Maniquet, illustrera ce travail d’ateliers. Cette action significative tend également à promouvoir les savoir-faire et en ce sens différents temps de médiation seront organisés (initiation à la matière, conférences etc.). Par ailleurs, des actions de sensibilisation aux pratiques méconnues pourraient également être mises en oeuvre auprès des étudiants avec le concours des écoles supérieures et notamment de l’ESSi (L’École européenne supérieure de l’image Angoulême-Poitiers prodigue un enseignement exigeant, diversifié et ouvert mêlant théorie et pratique artistique, en lien avec de nombreux partenaires régionaux, nationaux et internationaux qui favorisent l’insertion de chaque étudiante et étudiant dans le monde de la création artistique contemporaine).

En juin 2022, un work in progress de ce travail artistique de l’artiste en lien avec les deux ateliers de création, sera présenté dans le cadre de IMPERTINENTE la Rencontre émail & métal 2022.

Tout le programme: https://www.impertinente2022.com/

Acteurs et partenaires du projet :
Marie Sirgue (artiste plasticienne, vit et travaille à Poitiers)
Louis Maniquet (artiste photographe, vit et travaille à Bordeaux)
Syndicat Professionnel des Émailleurs Français, co-organisateur de la résidence
Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (prêt de l’œuvre de Marie Sirgue, intitulée Bleue, tapisserie de basse lisse, chaîne coton, trame en laine réalisée à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (2e prix de l’appel à projet 2016)
Émaux Soyer (l’artiste sera accueillie au sein de l’entreprise afin de découvrir le travail de fabrication aux côtés de ses salariés et fera don des matières premières utilisées lors de cette résidence).

Julia Huteau lauréate de l’appel à projet CRAFT

Julia Huteau lauréate de l’appel à projet CRAFT

Julia Huteau, Lauréate de l’appel à projet lancé par le CRAFT, en vue d’une résidence de recherche et création à l’attention d’un(e) artiste céramiste.
Julia Huteau née en Bretagne en 1982, vit et travaille dans la Drôme. « Je vois le moment de travail et de recherche au Craft de Limoges comme une opportunité qui me permettra, grâce à l’aide des techniciens, à vos moyens techniques,  à votre pâte porcelaine si spécifique,  de réaliser des œuvres impossibles à réaliser ailleurs. Ce projet serait une possibilité de surmonter de nouvelles difficultés, d’améliorer mon processus créatif et de faire un bond dans mes recherches plastiques. J’aime l’ouverture qu’offre une résidence, c’est un nouvel espace, de nouvelles rencontres, pour une nouvelle œuvre. De plus, l’idée que la résidence soit un moment de recherche puis de production me plait en tant que tel car c’est l’un des principes de ma démarche artistique : chercher, chercher encore, sélectionner puis réaliser » Julia Huteau Démarche de l’artiste céramiste « Ce qui m’intéresse avant tout dans mes recherches artistiques ou dans la vie en général est sûrement apprendre. Je suis fascinée par l’aspect complet de la céramique : l’histoire, l’art et la science. Je fais continuellement des allers-retours vers ces disciplines, selon mes besoins ou mes envies. Mon univers artistique est fait de questions, de recherches et de multiples choix et sélections qui finissent par déterminer mon œuvre. Je reste fortement influencée par les nombreux sujets qui me passionnent, la Physique, la Lumière, l’Espace ». http://juliahuteau.com/