Work in progress Marie Sirgue

Work in progress Marie Sirgue

Résidence de recherche et de création de l’artiste Marie Sirgue

Le CRAFT, Limoges et le Syndicat professionnel des émailleurs français (SPEF) s’associent en 2022 autour du projet Rétroacronymie : où comment donner une nouvelle définition aux acronymes.

Pour cette première résidence croisée, c’est l’artiste Marie Sirgue qui est invitée pour la création expérimentale d’œuvres à six mains associant la porcelaine et l’émail sur métal. Projet lauréat de l’appel à projet « Coopération, création & territoire » 2021 lancé dans le cadre du Contrat de filière.

Arts plastiques et visuels, associant l’État, Ministère de la culture-DRAC Nouvelle-Aquitaine et ASTRE.

 

Dans le cadre de cet événement  Impertinente! La rencontre de l’émail sur métal nous vous proposons de découvrir le travail de l’artiste Marie Sirgue et d’échanger avec elle sur le projet Rétroacronymie qui cherche à mêler l’émail sur métal à la céramique.

📆 Mardi 28 juin 09h30 > 16h30

📌 142 av, Émile Labussière 87100 Limoges

☎ 05 55 49 17 17

Retrouvez toute la programmation de l’événement: https://www.impertinente2022.com/programme

Exposition Étonné(e) de Laure Delamotte-Legrand

Exposition Étonné(e) de Laure Delamotte-Legrand

Galerie La Forme  I Du 18 juin au 23 juillet 2022

Le projet Vasterival de l’artiste Laure Delamotte-Legrand commence en 2011 dans une valleuse, à Vasterival en Normandie. Ici l’artiste a moulé un premier rocher. Elle a ensuite invité ses proches à reproduire ce rituel pour finalement rassembler les moulages de 13 rochers. Un relevé de l’emplacement de chaque rocher est effectué dans le but de cartographier et réinstaller cette plage « fictive » ailleurs, loin de la mer.

 

En 2018, le désir de porcelaine a mené Laure Delamotte-Legrand à Limoges pour créer un premier rocher en porcelaine lors d’une résidence au CRAFT Limoges. Puis un voyage vers le nord, en suivant le littoral, l’a mené à Delft aux Pays-Bas, à la rencontre du bleu cobalt et de la célèbre manufacture de faïence Royal Delft.

 

2021 a marqué le retour de l’artiste pour second temps de résidence au CRAFT où ont été manufacturés l’ensemble des 13 rochers, reproduits en porcelaine de Limoges.

Puis en 2022, Laure Delamotte-Legrand a été accueillie au Centre d’Art d’Enghien-Les-Bains dans le but de créer une œuvre numérique qui complètera le projet de plage verticale. Cette projection mettra en lumière la porcelaine blanche et mêlera les arts du feu et les arts numériques de façon inédite.

Téléchargez le communiqué de presse   Communiqué Presse Étonné(e)

 Galerie La Forme I Lieu d’exposition art contemporain et architecture

8 rue Pierre Faure 76600 Le Havre

ENTRÉE LIBRE JEUDI, VENDREDI, SAMEDI
DE 14H30 À 18H30
(PENDANT LES PÉRIODES D’EXPOSITION)
INFORMATIONS : 02 35 43 31 46
laforme.lh@gmail.com
Instagram laforme.lh
www.galerielaforme.com

« Vasterival c’est l’histoire d’une plage, de sa matérialité et de son immatérialité, de la dérive d’un littoral. C’est aussi un voyage sur la route de la céramique, qui a mené l’artiste à initier un processus de création de Limoges à Delft puis bientôt à Aveiro. »

Laure Delamotte-Legrand

Laure Delamotte-Legrand

Architecte de formation, la plasticienne, vidéaste et scénographe découvre au cours de ses études la notion de « Génie du lieu », laissant cette empreinte sur sa production avec un vif intérêt pour la question du contexte. À cela s’ajoute une sensibilité pour la danse contemporaine, qu’elle alimente par un DEA d’Étude Théâtrales et Chorégraphiques à Paris VIII, axés sur l’analyse du mouvement.

L’identité de ses créations est hybride : objets, photographies, performances et vidéos sont rassemblées dans des dispositifs ou installations, présentés depuis une quinzaine d’années dans des centres d’art, centres chorégraphiques, scènes nationales ou pour des collectivités. Ces multiples supports sont autant de facettes complémentaires pour raconter un contexte, une atmosphère sensible, une ou plusieurs rencontres. La rencontre de l’autre et son « témoignage gestuel » font partie des fondamentaux de son processus de création. Elle aime à se définir en tant que plasticienne du geste et de la danse.

Découvrez en plus sur l’artiste:  http://www.individus-en-mouvements.com/fr/l-association/equipe/laure-delamotte-legrand/

1er FESTIVAL NORMAND DE LA CÉRAMIQUE

1er FESTIVAL NORMAND DE LA CÉRAMIQUE

Le premier Festival Normand de la Céramique a voulu aborder tous les aspects de la Céramique : céramiques d’hier liées au riche patrimoine normand y compris dans l’habitat mais aussi céramiques d’aujourd’hui, que ce soit dans les arts de la table, la décoration intérieure ou au jardin intégrant les courants artistiques de l’art contemporain, sans oublier la recherche et l’innovation avec les prototypes prêtés par le Centre de Recherches des Arts du Feu de Limoges, la céramique industrielle de haute technologie et les perspectives ouvertes par l’imprimante 3D.

Une sélection de la collection du CRAFT sera exposée à Bagnoles-de-l’Orne à cette occasion.

Centre d’animation et de congrès

Accès libre du lundi au vendredi de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00
et les weekends et jours fériés de 11h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00

Retrouver le programme complet ici

Résidence Recherche et création Marie Sirgue // SPEF

Résidence Recherche et création Marie Sirgue // SPEF

Le CRAFT Limoges est lauréat 2021 de l’appel à projet Contrat de filière du réseau Astre intitulé « Coopération, création & territoires » pour le projet de résidence Rétroacronymie.

En savoir plus: https://reseau-astre.org/contrat-de-filiere/appel-a-projets/

Le projet Rétro acronymie, ou l’intention de donner un nouveau sens à un ou plusieurs acronymes existants, qui tend à souligner l’importance de la diversité artistique et culturelle présente sur le territoire, est un projet transdisciplinaire et collaboratif qui allie, autour d’une résidence d’artistes : des acteurs de différents domaines. Au travers de cette action inédite qui prend la forme d’une résidence de recherche et de création, le CRAFT et le Syndicat professionnel des émailleurs français (SPEF) entendent se mettre au service d’une artiste, Marie Sirgue, et de la matière, en vue de la création d’une œuvre collaborative à six mains. La rencontre de deux savoir-faire issus de la Capitale des arts du feu, que sont la céramique et l’émail sur métal, avec l’idée d’en donner un nouveau sens et de promouvoir la force du patrimoine vivant néo-aquitain et plus encore de la création artistique contemporaine.
Cette initiative inédite mêlant céramique & émail sur métal donnera l’accès à deux ateliers de production, à une artiste et ainsi développer des espaces partagés de travail, qui permettront une porosité des relations et une ouverture à d’autres pratiques entre les acteurs, ce qui contribuera à créer une forme d’attraction aux matières, savoir-faire et métiers à la fois d’artistes, de céramiste et émailleur.

La recherche artistique est, pour moi, une préoccupation constante et Je n’attends pas des techniciens des solutions, mais plutôt un compagnonnage créatif car comme le disent si justement les frères Larrieu : « L’artiste est l’amateur éclairé qui cherche son chemin au milieu de professionnels. »
Marie Sirgue

L’un des objectifs de ce projet est de favoriser une action de coopération dans le secteur des arts plastiques et visuels, entre des structures impliquées dans la valorisation des savoir-faire et une artiste, et ce au travers de la création artistique. L’intention de l’artiste Marie Sirgue est d’aller à la rencontre de ces matières afin d’en réaliser une oeuvre moderne qui sera ensuite présentée lors d’une exposition. Un
reportage photos réalisé par l’artiste Louis Maniquet, illustrera ce travail d’ateliers. Cette action significative tend également à promouvoir les savoir-faire et en ce sens différents temps de médiation seront organisés (initiation à la matière, conférences etc.). Par ailleurs, des actions de sensibilisation aux pratiques méconnues pourraient également être mises en oeuvre auprès des étudiants avec le concours des écoles supérieures et notamment de l’ESSi (L’École européenne supérieure de l’image Angoulême-Poitiers prodigue un enseignement exigeant, diversifié et ouvert mêlant théorie et pratique artistique, en lien avec de nombreux partenaires régionaux, nationaux et internationaux qui favorisent l’insertion de chaque étudiante et étudiant dans le monde de la création artistique contemporaine).

En juin 2022, un work in progress de ce travail artistique de l’artiste en lien avec les deux ateliers de création, sera présenté dans le cadre de IMPERTINENTE la Rencontre émail & métal 2022.

Tout le programme: https://www.impertinente2022.com/

Acteurs et partenaires du projet :
Marie Sirgue (artiste plasticienne, vit et travaille à Poitiers)
Louis Maniquet (artiste photographe, vit et travaille à Bordeaux)
Syndicat Professionnel des Émailleurs Français, co-organisateur de la résidence
Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (prêt de l’œuvre de Marie Sirgue, intitulée Bleue, tapisserie de basse lisse, chaîne coton, trame en laine réalisée à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (2e prix de l’appel à projet 2016)
Émaux Soyer (l’artiste sera accueillie au sein de l’entreprise afin de découvrir le travail de fabrication aux côtés de ses salariés et fera don des matières premières utilisées lors de cette résidence).

Programme NAFA’s en partenariat avec l’Institut Français

Programme NAFA’s en partenariat avec l’Institut Français

Dans un contexte de crise aigüe qui frappe de plein fouet la scène culturelle libanaise, l’Institut français, l’Association des Centres culturels de rencontre et l’Institut français du Liban se sont associés pour inviter 100 artistes libanais en résidence en France, au travers d’un programme d’urgence « NAFAS », co-financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture.
Les résidences « NAFAS » (de l’arabe سفن » , souffle ») représentent une respiration pour les artistes libanais afin qu’ils puissent maintenir une activité de création dans le cadre d’échanges culturels avec la France. Ce programme vise à soutenir les artistes, créateurs et professionnels de la culture libanais pour des résidences sur l’ensemble du territoire français métropolitain, pendant une durée définie. Il a pour objectif de les accompagner dans le développement d’un projet de recherche et de création, dans tous les secteurs de la création contemporaine.

En octobre 2022, le CRAFT accueillera l’artiste céramiste Souraya Haddad pour une résidence de recherche et de création d’un mois. Un accompagnement technique lui sera apporté pour la réalisation de ses pièces.

Une centaine d’artistes libanais sont lauréats de cet appel à projet et seront accueillis dans une dizaines de structures hôtes en 2022.

La liste des lauréats NAFA’s: Ici