L’angélus silencieux

Installation de cloches en porcelaine blanche émaillée, câbles d’acier, gants.

L’artiste a élaboré un poème visuel et sonore, à travers la mise en place d’une installation extérieure. Les cloches réalisées ont été accrochées à une maille (câbles d’acier, gants, tendeurs et diverses attaches) de plus de 100 m2, disposée à 5,50 mètres au-dessus du sol, dans les jardins du Musée national Adrien Dubouché à Limoges.

 

_

L’angélus silencieux
2004
Daniel NADAUD

RETOUR AUX ARTISTES RETOUR AUX ŒUVRES