Exp(l)osion I céramiques contemporaines

Exp(l)osion I céramiques contemporaines

Château de Sédières à Clergoux (19)

Du 01 juillet au 17 septembre 2023

Du 1er juillet au 17 septembre 2023, le CRAFT est invité par le département de la Corrèze à célébrer son 30ème anniversaire et à investir les salles d’exposition du Château de Sédières . De nombreuses œuvres emblématiques de la collection seront présentées, fruits de collaborations avec des artistes, véritables témoins du travail de recherche et de création que mène le CRAFT au sein de son atelier de création, unique en France. L’équipe proposera aussi des éléments pédagogiques à destination du grand public, des enfants et familles, afin de faire découvrir le patrimoine vivant de Limoges et le savoir-faire de la céramique : des objets spécifiques issus du processus de création pouvant être manipulés seront mis à disposition (modèle, moules), des films courts mettant en scène des artistes en résidence au sein de l’atelier de création et des interviews seront diffusés, mais également des photographies.

Situé sur la commune de Clergoux (19) à 20min de Tulle et à 45min de Brive, le domaine de Sédières représente 130 hectares de forêts, d’étangs et d’eaux vives. Le Château de Sédières qui date du XVème siècle est un véritable bijou de la « Renaissance italienne » et a été classé monument historique en 1958. Le tout est la propriété du Conseil département de la Corrèze depuis 51 ans et a été entièrement restauré.

LIEU

Domaine de Sédières

Clergoux 19320

HORAIRES D’OUVERTURE

Ouverture au public

Du 01 juillet au 17 septembre 2023

Tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

TARIFS INDIVIDUELS

Plein tarif : 4€

Tarif réduit (enfants de 12 à 18 ans,

étudiants, demandeurs d’emploi) : 2 €

Enfants -12 ans : gratuit

Visite guidée tous les jeudis

Parking gratuit

Restauration sur place

PLUS D’INFORMATIONS

https://www.correze.fr/nos-missions/culture-patrimoine-sports/le-chateau-de-sedieres/exposition-sedieres

Fermeture annuelle

Fermeture annuelle

Le CRAFT fermera ses portes du 24 juillet au 15 août. Nous vous retrouvons dès le 16 août 2023.

En attendant, retrouvez les oeuvres de la collection:

📍Au Musée National Adrien Dubouché jusqu’au 18 décembre avec l’exposition « Inc(l)assable
📍Au Château de Sédières jusqu’au 17 septembre pour l’exposition « Exp(l)osion – créations contemporaine »

📱Sur Instagram avec les posts « 30 ans, 30 œuvres » pour une médiation dématérialisée

💻 Sur Youtube pour découvrir les reportages et coulisses de l’atelier

RÉVÉLATIONS 2023

RÉVÉLATIONS 2023

BIENNALE INTERNATIONALE MÉTIERS D’ART ET CRÉATION

Événement incontournable pour la création contemporaine du monde entier, Révélations est de retour dans l’écrin du Grand Palais Éphémère du 7 au 11 juin 2023. Après une édition remarquée en juin 2022, décalée du fait du contexte sanitaire et ayant rassemblé plus de 400 exposants, cette 6ème édition de la biennale marquera son 10ème anniversaire. Organisée par Ateliers d’Art de France, elle met à l’honneur plusieurs centaines de créateurs et artistes de la matière au cœur de Paris, face à la Tour Eiffel.
Révélations représente un rendez-vous économique majeur pour la création contemporaine en France et à l’international. Prestigieuse et reflet de la diversité du secteur, la biennale assure aux créateurs la présence de prescripteurs et de décideurs clés afin d’enrichir leur réseau et d’initier de nouvelles commandes. La journée du mercredi 7 juin est intégralement dédiée aux journalistes, VIP et prescripteurs.
Le CRAFT présentera sur son stand les dernières créations céramiques issues de l’atelier ainsi que les photos de l’artiste Louis Maniquet.

LIEU
Grand Palais Éphémère
Plateau Joffre, Champ de Mars, Paris

HORAIRES D’OUVERTURE
Ouverture au public
Jeudi 9 juin : 10h-20h
Vendredi 10 juin: 10h-20h
Samedi 11 juin: 10h-20h
Dimanche 12 juin : 10h-18h

TARIFS INDIVIDUELS
Plein tarif: 24 €
Prévente en ligne (jusqu’au 8 juin 2022): 20 €
Tarif réduit (enfants de 12 à 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi): 12 € Enfants -12 ans : gratuit
Visite guidée : 18 €

PLUS D’INFORMATIONS
www. revelations-grandpaIais.com

SIMON NICAISE I  Résidence Art&Entreprise

SIMON NICAISE I Résidence Art&Entreprise

TOUR DE FRANCE

Pour la deuxième fois, le CRAFT Limoges a souhaité s’inscrire dans la mise en place d’une résidence en entreprise afin d’accompagner un projet artistique sur son territoire tout en permettant à une entreprise de Nouvelle-Aquitaine de s’impliquer dans une nouvelle dynamique de création. Ainsi, le CRAFT a invité l’artiste designer Simon NICAISE à travailler en collaboration avec le FRAC MECA de Bordeaux de façon concrète et créative.

photo – Pierre Lamalattie FRAC MECA 2021

La ville de Bordeaux, réputée pour son riche patrimoine culturel, s’enrichit d’un nouvel espace artistique avec l’ouverture du FRAC Méca. Inauguré récemment, ce lieu à la fois audacieux et innovant a pour vocation de promouvoir l’art contemporain sous toutes ses formes. Le FRAC Méca se distingue par son architecture avant-gardiste. Situé sur les quais de la Garonne, ce bâtiment impressionnant, conçu par l’agence d’architecture BIG (Bjarke Ingels Group), s’intègre harmonieusement à son environnement. Ses formes audacieuses et sa structure métallique lui confèrent une identité unique, attirant déjà les amateurs d’art du monde entier.

À l’intérieur, le FRAC Méca propose une programmation artistique éclectique et engagée. Les visiteurs peuvent y découvrir des expositions temporaires mettant en avant des artistes contemporains, nationaux et internationaux, ainsi que des collections permanentes qui témoignent de l’évolution de l’art moderne.

Le FRAC Méca se veut également un lieu de rencontre et de partage. Il accueille régulièrement des conférences, des débats et des ateliers destinés à un large public, des plus novices aux passionnés d’art. Cette volonté d’ouverture et de démocratisation de la culture contribue à faire du FRAC Méca un acteur incontournable de la vie culturelle bordelaise. Enfin, le FRAC Méca se veut résolument tourné vers l’avenir. Il explore les nouvelles tendances artistiques et les technologies émergentes, offrant ainsi une expérience immersive et interactive à ses visiteurs. Grâce à sa programmation novatrice, le FRAC Méca participe à la dynamique de création artistique de la région.

https://fracnouvelleaquitaine-meca.fr/

 

Le projet de Tour de France de Simon Nicaise, initié en 2018, explore des questions qui ont alimenté sa pratique artistique depuis de nombreuses années. Inspiré par l’itinérance du compagnonnage, ce projet vise à élargir le spectre des domaines de sa pratique artistique en se rendant de ville en ville et de métier en métier. L’artiste cherche à découvrir et à s’approprier des savoir-faire et des techniques spécifiques détenus par des artisans, souvent méconnus du monde de l’art.

Au cours de ce Tour de France, Simon Nicaise se forme à divers savoirs et techniques qui nourrissent sa pratique artistique actuelle et future. Cette démarche lui permet également de s’immerger dans des professions exigeantes, mais aussi de découvrir des pratiques amateurs et des métiers non compagnonniques. En délocalisant son atelier et en se déplaçant à travers la France, l’artiste rencontre des artisans, des artistes, des compagnons et des amateurs issus de différentes régions. Ce nomadisme volontaire donne naissance à une série d’œuvres qui sont le fruit de ces rencontres et de ces échanges.

Pour l’étape « Nouvelle-Aquitaine » de son projet, Simon Nicaise a imaginé créer une série de sculptures en bois en lien avec les processus de fabrication et de vinification du vin. Ces sculptures prennent la forme de portraits abstraits d’un menuisier, symbolisant et condensant tout son savoir-faire et sa maîtrise technique. Réalisées en chêne, ces sculptures sont ensuite immergées à l’intérieur de fûts de vieillissement en chêne dès la fin de la période des vendanges. Suivant la durée du processus de vinification, les sculptures restent immergées dans les fûts pendant une année complète. Ainsi, au contact du liquide pendant cette période, l’artiste étudie l’influence de la sculpture en chêne sur la vinification et la maturation du liquide, et vice versa.

Durant la phase de production et de recherche, prévue entre mars et septembre 2022, Simon Nicaise souhaite collaborer avec la Tonnellerie Nadalié (Groupe Charlois) pour réaliser des fûts spécifiques selon la règle du nombre d’or. Il recherche également une expertise technique pour sceller les sculptures sur les couvercles des fûts, avant de les mettre en fût à l’automne 2022.

Parallèlement à la réalisation de ces sculptures, l’artiste prévoit de créer une série de verres et de bouteilles qui accueilleront le liquide des fûts une fois sortis de ceux-ci à l’automne 2023. Cette étape pourrait se dérouler au Château Cantemerle lors d’un événement ou d’une dégustation publique.

Pour conclure ce projet ambitieux, une exposition au FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain) dans les espaces du R+6 (Grand Verre) est envisagée pour la fin de l’année 2023.

Simon NICAISE

Le programme de résidence Art & Entreprise, piloté par la Direction Régionale des Affaires Culturelles Nouvelle-Aquitaine en collaboration avec la Chambre du Commerce et de l’Industrie de la Haute-Vienne, est un dispositif qui favorise la rencontre entre l’art et le monde du travail.

En 2015, le ministère de la Culture a organisé un séminaire au Conseil économique, social et environnemental pour discuter du rôle de l’art et des artistes dans le monde professionnel. Cet événement a conduit à la création de la charte « Art et mondes du travail ». Depuis 2017, le programme Art & Entreprise encourage les entreprises à accueillir des artistes en développant des projets approuvés par des partenaires tels que les chefs d’entreprise, les comités d’entreprise, les institutions culturelles et les artistes.

Le ministère de la Culture soutient ce programme avec trois objectifs principaux. Premièrement, il permet de rencontrer les hommes et les femmes sur leur lieu de travail, favorisant ainsi les échanges entre les artistes et les employés. Deuxièmement, il offre aux artistes l’opportunité de mener leurs recherches artistiques dans un contexte professionnel. Enfin, il encourage le dialogue entre différents univers professionnels. Ce dispositif revêt une grande importance pour le ministère, qui cherche à développer des collaborations fructueuses avec des entreprises de toutes tailles. En effet, ces dernières jouent un rôle essentiel dans l’écosystème de la création contemporaine, en contribuant au financement de la création artistique, au développement de carrière des artistes et à la promotion de la scène artistique française.

Pour plus d’informations sur le programme de résidence Art & Entreprise, vous pouvez consulter le site web du ministère de la Culture : https://www.culture.gouv.fr/

Myriam Mihindou I RÉSIDENCE ARTISTE

Myriam Mihindou I RÉSIDENCE ARTISTE

Une collaboration insolite

Durant cette periode, le CRAFTen résidence de recherche et création l’artiste plasticienne gabonaise Myriam Mihindou. L’artiste travaille à Limoges avec l’équipe, sur un projet céramique documenté, empreint d’une grande richesse et précision. L’accompagnement de cette résidence permet au CRAFT d’agrandir ses relations car cette residence se fait dans le cadre d’une collaboration avec le musée du Quai Branly – Jacques-Chirac de Paris .

Le Musée du Quai Branly, situé au cœur de Paris, est une institution culturelle renommée dédiée à la présentation et à la célébration des arts et des cultures d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Inauguré en 2006, le musée s’est rapidement imposé comme l’un des lieux incontournables de la capitale française, attirant des visiteurs du monde entier.

Le musée tire son nom de son emplacement, qui se trouve près du quai Branly, sur les rives de la Seine. Il a été conçu par l’architecte français Jean Nouvel, qui a créé un bâtiment moderne et unique, en harmonie avec les espaces verts environnants. Avec sa façade végétalisée et ses jardins, le musée offre aux visiteurs une expérience immersive dès leur arrivée.

L’une des caractéristiques les plus frappantes du Musée du Quai Branly est sa collection exceptionnelle d’œuvres d’art et d’objets culturels provenant des quatre coins du monde. Des masques africains aux sculptures polynésiennes en passant par les textiles sud-américains, chaque salle d’exposition offre un voyage fascinant à travers les cultures et les civilisations.

Les expositions du musée sont soigneusement organisées pour mettre en valeur la diversité et la richesse de ces cultures. Les visiteurs peuvent explorer des thèmes tels que les croyances et les rituels, la musique et la danse, l’artisanat et les techniques traditionnelles. Chaque pièce exposée est accompagnée d’informations détaillées, permettant aux visiteurs de mieux comprendre le contexte et la signification de chaque objet.

En plus des expositions permanentes, le musée organise régulièrement des expositions temporaires qui mettent en lumière des artistes contemporains et des aspects spécifiques des cultures représentées. Cela permet au Musée du Quai Branly de rester une institution dynamique, toujours en évolution, en proposant de nouvelles perspectives et en créant des ponts entre le passé et le présent.

Myriam Mihindou est connue pour sa série d’expositions individuelles qui reflètent sa diversité artistique. En 2023, elle présentera « Le Patron » à la Galerie Maïa Muller à Paris, ainsi que « We are » aux Tanneries, Centre d’art contemporain à Amilly. En 2022, elle a exposé « Le grand désenvoûtement » au Palais de Tokyo à Paris, « De toi à moi » à la Fondation Fiminco à Romainville, et « Épiderme » à La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès à Bruxelles, entre autres.

Myriam Mihindou a également participé à plusieurs expositions collectives, mettant en valeur son travail aux côtés d’autres artistes renommés. En 2022, elle a participé à l’exposition « Globalisto, A Philosophy in Flux » au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole. En 2021-2022, elle a été incluse dans « La Déconniatrie » aux Abattoirs à Toulouse, et dans « Danse et Rituel » au Centre national de la danse à Pantin.

Les performances artistiques font également partie intégrante du travail de Myriam Mihindou. En 2022, elle a réalisé « Ensemencement » dans le cadre du POUSH Manifesto à Clichy, en collaboration avec le collectif Morpho. En 2021, elle a effectué une performance intitulée « Entit’es graines » au FRAC Nouvelle Aquitaine Méca Bordeaux.

Les œuvres de Myriam Mihindou explorent des thèmes tels que l’identité, la mémoire, la spiritualité et les questions sociales. Son art englobe différentes formes, allant de la sculpture à la photographie en passant par la performance. Elle utilise souvent des matériaux organiques et des éléments naturels pour créer des œuvres qui captent l’essence de l’expérience humaine et de la relation entre l’individu et son environnement.

Myriam Mihindou est une artiste influente et reconnue sur la scène artistique contemporaine. Son travail est exposé dans de nombreuses galeries et musées à travers le monde, témoignant de son impact et de sa contribution exceptionnels à l’art contemporain.